Vous êtes ici

Point de vue n°46

Contribution de l’ANEF au débat estuaire de la PPE

Webmaster CPDP PPE (Paris)

"ANEF (Association nantaise d'écoconception fluviomaritime) propose que l'ensemble des parties prenantes, en respectant les valeurs et la logique de la convention ONU dite « aarhus » sans exception, soient invitées par l'Etat à une co-construction de l'avenir de la réhabilitation de la plate forme énergétique de Cordemais et pour se faire regroupe immédiatement un centre de ressources, des voyages d'études dans des Ports européens maritime et fluvial qui se sont engagés sur la création de plate forme de production d'énergie intra-muros avec compte rendus publics des constats et des analyses et une gouvernance collégiale regroupant les deux rives de la Loire Maritime et les Pays maritimes associés à la pérennité d'une production et d'un stockage consolidant la production d'origine renouvelable de la presqu'île armoricaine."